mademoiselle pur-sang-750x750Troisième aventure du détective Manchot, Robert Dumont, écrite, toujours, par Pierre Saurel.

Mademoiselle « Pur-Sang »Nicole, la nouvelle secrétaire du Manchot, a enfin trouvé un rôle intéressant dans un film. Elle invite son patron et son collègue, Michel, a assisté au tournage. Le jour dit, lors d'une scène durant laquelle l'héroïne se fait tirer dessus, l'actrice principale meurt. Robert Dumont en est certain, il a entendu un second coup de feu quasiment en même temps que la première déflagration. Sa conclusion, le tueur est sur le plateau, aussi fait-il fouiller tout le monde pour retrouver l'arme du crime, mais sans résultat. Dès lors, il lui faut trouver où le tueur a caché le revolver pour retrouver le tueur. Problème, d'autres crimes ont lieu dans la foulée.

Il me faut le reconnaitre, Pierre Saurel réussit un double exploit à travers cet épisode et les autres, réussir à proposer une intrigue qui tient la route et, surtout, parvenir à me captiver alors que j'étais plus que mitigé après la lecture du premier épisode, à cause du manque évident de style et d'une plume faible.

Pourtant, j'ai eu envie de persévérer et grand bien m'a fait. Effectivement, faisant fi d'une certaine pauvreté stylistique, j'ai dégusté un second épisode... puis un troisième...

Alors que je n'hésite jamais à arrêter une lecture qui ne me passionne pas pour investir mon temps dans un autre livre, là, malgré cette faiblesse, un petit quelque chose me poussait à continuer l'aventure.

On s'attache très vite aux personnages et, finalement, cette série se déguste comme certaines séries télévisées fleuves, que l'on suit tout en se disant, c'est pas super bien filmés, les acteurs sont pas très bon, le scénario frise le n'importe quoi, mais j'ai plaisir à suivre chaque épisode.

Au final, ne boudons pas notre plaisir et plongeons dans les aventures du « Manchot ».