Patchwork_boxtop_FR

« Patchwork » est un jeu de société semi-abstrait créé par Uwe Rosenberg, un créateur de jeux allemands déjà connu pour son jeu « Agricola ». Le jeu est distribué en France par l’éditeur « Funforge ».

« Patchwork » est un jeu qui ne se joue qu’à deux joueurs.

Le but de « Patchwork », comme son nom l’indique, et de créer le plus grand patchwork possible.

Pour ce faire, chaque joueur a une couverture devant lui (représentée par un carton de 9 x 9 cases) et de 5 boutons pour payer les pièces de tissus qu’il va assembler (des pièces en cartons qui s’emboîtent comme les pièces d’un Tetris).

À l’aide d’un plateau contenant la piste du temps sur laquelle les joueurs vont se déplacer, les joueurs vont avancer, acheter des pièces, gagner des boutons jusqu’à arriver à la fin où il sera temps de faire le décompte final.

Avec un processus simple, « Patchwork » n’est pas, pour autant, un jeu simpliste. En effet, chaque joueur va devoir faire en fonction des coûts de chaque pièce, mais aussi de l’intérêt qu’elle va avoir dans son patchwork, du coût de temps qu’elle va impliquer et du nombre de boutons qu’elle peut rapporter.

En plus, le joueur devra également faire en fonction de son adversaire, en faisant en sorte de ne pas lui laisser la possibilité de choisir la pièce qui lui sera la plus utile.

Chacun son tour, les couturiers vont donc avoir le choix entre trois pièces de tissus d’une taille et d’un coût en boutons et en temps différents. Une fois la pièce achetée, il faut alors la poser sur sa couverture. 

Le-patchwork-

 

Une fois arrivés au bout de la piste du temps, les joueurs vont compter leurs points en fonction des boutons encore en leurs possessions, de ceux représentés sur les pièces du patchwork puis retirer deux points par case encore vide sur leur couverture.

Au final, « Patchwork » est un jeu très sympathique et très prenant, plutôt malin, au déroulement très simple et qui va faire le bonheur des couturiers-joueurs et des autres.

Pour en savoir plus sur le déroulement d’une partie, voir ici.