41kmIyLwl0L

Frédéric Lenormand est un auteur de plus de 50 ans, habitué des romans policiers historiques et de littérature jeunesse et qui a déjà une belle bibliographie.

Parmi celle-ci, plusieurs personnages reviennent régulièrement, dont, notamment, le Juge Ti, inspiré d’une figure historique dont le réalisateur Tsui Hark s’est inspiré pour son « Détective Dee » et qui fût un personnage littéraire inventé par Robert Van Gulik.

Frédéric Lenormand reprend donc le personnage, d’où le nom de la série : « Les nouvelles enquêtes du Juge Ti ».

Comme pour toute série, quand je le peux, j’essaie de la découvrir par le premier épisode et, comme les choses sont bien faites, « Le château du lac Tchou-An » est le premier titre de la série.

Le château du lac Tchou-An : En l’an 668, surpris par une inondation spectaculaire, le juge Ti se réfugie dans une auberge de province. Le lendemain, un des hôtes est assassiné. D’autres cadavres flottent bientôt sur les eaux d’une crue toujours plus menaçante. Accompagné de son fidèle Hong, Ti suit la piste d’un splendide château aux occupants étranges et inquiétants. Quel secret protègent-ils si farouchement ?

Autant le dire tout de suite, je ne vais pas m’éterniser sur ce roman pour le simple fait que j’ai abandonné ma lecture en cours de route. Non pas que le style soit mauvais, que le personnage soit inintéressant ou que l’histoire soit inepte !!! Non, juste parce que, je pense, cela n’est pas du tout mon genre de lecture.

Ce constat est assez étrange, surtout pour qui me connaît, parce que je suis un passionné de cinéma asiatique... mais, le cinéma asiatique et la littérature asiatique n’ont pas les mêmes caractéristiques et comme l’auteur, si j’ai bien suivi, a pour ambition de proposer un style et une ambiance proche de ses inspirations...

Et c’est probablement parce qu’il a réussi ce qu’il a entrepris que je n’ai pas vraiment apprécié et que je ne suis pas entré dans l’histoire, dans le style et que je ne me suis pas attaché au personnage.

Pourtant, l’ensemble est assez poétique, relativement spirituel, mais très lent... trop lent à mon goût.

Au final, un roman et une série qui ne sont pas faits pour moi, ce qui ne retire rien à leurs qualités.