14 mars 2021

Trois cœurs contrés

Je poursuis ma découverte des auteurs de récits policiers de langue francophone en plongeant dans la mythique collection « Le Masque » avec un livre anobli par le « Prix du roman d’aventures » en 1974, « Trois cœurs contrés » signé Claude Marais. À propos de l’auteur, peu de choses à vous apprendre, à part qu’il s’agit d’une femme née en 1930 ayant fait des études de médecine. En 1968, l’année des premières greffes de cœur en France, elle publie son premier roman, « Le bas blesse ». ... [Lire la suite]

24 janvier 2021

L'auto 67.A

« L’auto 67.A » est un récit publié à l’origine sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la 2e série de la collection « Le Roman Policier » des Éditions Ferenczi en 1926. Sur l’auteur, Louis Sollard, je ne vous dirai pas grand-chose pour la bonne et simple raison que je ne sais rien sur lui si ce n’est qu’il écrit au moins 4 récits policiers pour les deux séries de cette mythique collection illustrée par Gil Baer. L’AUTO 67.A Le milliardaire Jérémie R. Wood,... [Lire la suite]
17 janvier 2021

Le poison mystérieux

René Schwaeblé (1873-1938) est un auteur de littérature populaire assez méconnu aujourd’hui, mais qui, à son époque, défraya les chroniques des faits-divers à cause de ses démêlés avec une jeune femme dont il s’était épris et qui l’accusait d’avoir mené une campagne de diffamation à son encontre, de l’avoir frappée, raison pour laquelle elle lui avait tiré deux balles dans le dos... La dame l’accusa même d’avoir empoisonné son ex-femme (mais je ne retrouve pas la trace dans les journaux). C’était vers la fin des... [Lire la suite]
06 décembre 2020

Rage de flic

Après avoir découvert sans déplaisir le Prix du Quai des Orfèvres 2016, « Le crime était signé » de Lionel Olivier, voilà que je poursuis ma découverte des lauréats de ce prix, mais en plongeant 20 ans dans le passé avec « Rage de Flic » de Gilbert Schlogel, récompensé en 1996. Que dire à propos des romans ayant reçu ce prix ? Que j’ai rarement été convaincu par ceux-ci et encore moins souvent enthousiasmé. Sera-ce le roman qui va me réconcilier avec le fameux prix ? L’auteur,... [Lire la suite]
13 janvier 2019

Mygale

Ceux et celles qui sont habitués à mes critiques de livres (il y en a-t-il ? ou bien m’escrimais-je à donner des avis dans le vide ?) n’ignorent pas que je n’aime que les romans policiers. Un roman, sans trame policière, pour moi, c’est comme un plat sans sel, un dessert sans sucre, un film sans action, une comédie française sans humour (pléonasme), bref, je ne lis que du policier. Les mêmes (s’ils existent vraiment) savent également que je suis loin d’être fan des intrigues qui mêlent plusieurs histoires censées n’avoir... [Lire la suite]
18 mars 2018

Maigret se trompe

Georges Simenon est un auteur culte pour bon nombre de lecteurs en général et de lecteurs de romans policiers, en particulier. Si je parle d’une façon aussi générale, vous aurez d’ores et déjà compris que je ne suis pas si fan que cela de l’auteur ni du personnage. Le personnage, d’abord, je ne l’ai connu, pendant des années, qu’à travers les adaptations cinématographiques ou télévisuelles des romans de l’auteur. Que ce soit Jean Richard ou, plus tard, Bruno Cremer, il faut avouer que le personnage me lassait très... [Lire la suite]