16 février 2020

Le boucher des dames

Dans la littérature populaire fasciculaire, il est quelques auteurs incontournables qui, s’ils n’ont pas marqué cette littérature de leur style ou par leurs personnages, l’ont au moins fait par l’immensité de leurs productions. Parmi ceux-ci, l’on pourrait citer de grands pourvoyeurs de textes comme Henry Musnik, José Moselli, Rodolphe Bringer, H.J. Magog... et Marcel Priollet. Avec Rodolphe Bringer, Marcel Priollet est probablement l’auteur de cette liste non exhaustive qui aura su, en plus de la... [Lire la suite]

16 février 2020

Le squelette d'Auteuil

« Le squelette d’Auteuil » est un titre initialement paru dans la mythique collection « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi en 1920 sous la forme d’un fascicule de 48 pages contenant un récit d’environ 13 000 mots. Son auteur : Henry de Chazel. Henry de Chazel, ce nom ne vous dit probablement rien (à moins que vous soyez féru de littérature populaire du début du XXe siècle). Et c’est normal, car il s’agit là d’un pseudonyme derrière lequel se cachait l’écrivain... [Lire la suite]
16 février 2020

Torpille M.X.33

« Torpille M.X.33 » est un court roman paru vers 1945 dans la sous-collection « Alain Barrois, le Roi des Détectives » de la collection de fascicules de 32 pages, « Collection d’Angoisse » des éditions Artima. Cette sous-collection comporte uniquement 4 titres dont la moitié est signée Luc Valmont, l’autre, André Valmont. Difficile d’identifier le ou les auteurs (impossible de savoir si le changement de prénom n’est pas dû à une erreur de l’éditeur) et on ne trouve guère autres... [Lire la suite]
16 février 2020

La bande noire

« La bande noire » est un titre publié vers 1945 dans la sous-collection « Alain Barrois, le Roi des Détectives » de la « Collection Angoisse » des éditions Artima. Cette sous-collection contient uniquement 4 fascicules de 32 pages contenant chacun un récit indépendant d’environ 8 000 mots mettant en scène le personnage d’Alain Barrois, un détective. Les titres semblent écrits par deux auteurs, Luc Valmont et André Valmont, du moins deux titres sont signés de l’un et le... [Lire la suite]
16 février 2020

Le Chanoine Rouge

« Le Chanoine Rouge » est un titre initialement issu d’une collection de fascicules de 32 pages « Alain Barrois, le Roi des Détectives », parue vers 1945 aux Éditions Artima. Cette collection, développée par Luc Valmont ou André Valmont, ou bien les deux (la moitié des épisodes est signée Luc Valmont, l’autre André Valmont sans que l’on ne sache s’il s’agit de deux auteurs ou d’une erreur de l’éditeur) est seulement composée de 4 titres contenant des récits indépendants d’environ... [Lire la suite]
09 février 2020

Onze heures moins le quart

« Onze heures moins le quart » est un titre originellement paru dans la collection « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, probablement dans la seconde moitié des années 1930 (les livres ne sont pas datés). Cette collection était formatée en fascicules de 32 pages contenant des récits d’environ 8 000 mots (ici, presque 9000). La plupart de la centaine de titres ont été écrits par Marcel Priollet sous le pseudonyme Marcelle-Renée Noll (et peut-être se cache-t-il aussi... [Lire la suite]

09 février 2020

Qui est cet homme ?

« Qui est cet homme ? » est un texte issu de la série fasciculaire « Les Grands Détectives » des Éditions Modernes, publié dans le second quart du XXe siècle sans qu’une date soit évidente à établir étant donné que les fascicules ne sont pas datés. Au petit format de 32 pages, la série comprend presque une centaine de titres de 32 pages (du moins, la plupart) comprenant des récits d’un peu moins de 8 000 mots et presque tous signés de l’infatigable Marcelle Renée Noll, un pseudonyme... [Lire la suite]
09 février 2020

L'Homme aux yeux brillants

Vous n’êtes pas sans savoir que les auteurs de la littérature populaires sont les grands oubliés de l’art de la plume, tout le monde, lecteurs, éditeurs, écrivains, critiques, ayant, au mieux, une sourde indifférence pour leur travail, au pire, du mépris. Mais, au sein même de la littérature populaire, certains auteurs portent doublement les cornes (en clair, sont les grands cocus de l’histoire), en étant, comme leurs confrères, oubliés du grand public, mais, pis encore, mis à l’écart par les aficionados de ce que certains nomment... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2020

La haine d'une sorcière

« Rien ne s’invente, tout se transforme... », cet axiome qui régit notre monde est d’autant plus juste en ce qui concerne la littérature populaire. Et cette justesse vénérable s’applique encore mieux à la série que je vais aborder une nouvelle fois aujourd’hui et dont le titre « La haine d’une sorcière » fait partie : « Nick Carter, détective ». Nick Carter est un personnage de la littérature populaire américaine créé à la fin du XIXe siècle et dont le succès ne se démentit pas pendant près... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Exécution sans bavure

« Exécution sans bavure » est titre publié dans la collection de fascicules de 64 pages « Police et Mystère », 2e série du nom, des éditions Ferenczi, en 1956, signé Florent Manuel. Florent Manuel, est-il besoin de le signaler, est un pseudonyme d’Henry Musnik, un auteur de la littérature populaire fasciculaire de langue française né au Chili en 1895. L’auteur a abreuvé pendant près de 3 décennies, à partir du début des années 1930, de nombreuses collections fasciculaires... [Lire la suite]