30 octobre 2022

L'assassinat du Spirite

Maurice Lambert, j’ai toujours aussi peu de choses à dire sur l’homme, dont je ne sais pas grand-chose si ce n’est qu’il est né en 1900, mort en 1968 et qu’il fut chansonnier et journaliste. Par contre, sur l’auteur, j’ai beaucoup à vous conter à moins que ce beaucoup ne se résume qu’en quelques mots : un bon écrivain maîtrisant à la fois le genre policier et le format fasciculaire 32 pages, une double maîtrise relativement rare dans le domaine de la littérature fasciculaire. L’ASSASSINAT DU SPIRITE Sa brillante défense... [Lire la suite]

30 octobre 2022

La croisière du Noordland

Maurice Lambert, de son vrai nom Géo Duvic (1900-1968) est un parolier et auteur de littérature populaire fasciculaire. Depuis que je l’ai découvert, je ne cesse de découvrir avec plaisir le moindre de ses textes tant je suis toujours conquis par son sens de la maîtrise du genre policier et du format fasciculaire. Effectivement, le format fasciculaire, surtout celui de 32 pages, est un format très contraignant où il est extrêmement difficile de performer. La plupart des auteurs qui s’y sont frottés se sont contentés, au... [Lire la suite]
12 janvier 2022

C.Q.F.D. : Un mort dans la tempête

Avez-vous déjà lu des romans drôles ? Probablement ! Avez-vous déjà lu des romans drôles écrits par KAMASH ? Il y a déjà moins de chances, sinon, je le saurais. En tous cas, si vous avez lu le précédent roman de KAMASH, félicitations à vous, vous faites partie d’une communauté extrêmement restreinte. Non pas que ce roman ne soit pas bon (très très peu de monde l’a détesté, mais peu de monde l’a lu, ceci explique cela). Non, j’ose même dire que le précédent roman de KAMASH, « Détective par intérim »... [Lire la suite]
25 juillet 2021

Les naufragés de Barranquilla

Les auteurs de littérature populaire fasciculaire, mais pas que usaient souvent de nombreux pseudonymes. Pour les inventer, ils n’allaient pas forcément chercher bien loin. Certains jouaient aux anagrammes avec les lettres de leurs noms, d’autres, plus versés à la géographie qu’aux jeux de mots, choisissaient le nom d’une région ou d’une ville qui leur seyait. C’est le cas de Raoul Antoni Lematte (1885 - 1956) qui, étant normand, a utilisé le pseudonyme de Jean Normand pour signer grand nombre de fascicules de tous les genres,... [Lire la suite]
05 juillet 2020

L'auberge dans la Lande

« L’auberge dans la Lande » est le 11e épisode de la série « Les enquêtes du commissaire Benoit » développée par les énigmatiques Jean Grimey et ROBERT ou Robert Grimey, puisque sur la couverture est inscrit « ROBERT et Jean Grimey » et dans le livre : « Robert et Jean Grimey ». Cette série est initialement parue en 1946 aux éditions Nicéa sous la forme de fascicules de 24 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ... [Lire la suite]
10 mai 2020

L'inconnu de la rue Tourlaque

« Les enquêtes du commissaire Benoit » est une série parue aux éditions Nicéa en 1946 sous la forme de 14 fascicules de 12 pages, double-colonne, contenant des récits de 11 000 à 12 000 mots. Elle est signée Robert et Jean Grimey un ou des auteurs qui demeurent énigmatiques. La série conte la lutte entre le commissaire Benoit et ses hommes avec une bande de malfaiteurs dirigée par un étrange personnage surnommé « Le Mondain ». L’INCONNU DE LA RUE TOURLAQUE L’inspecteur Roumey a... [Lire la suite]