fais-gaffe-à-tes-os-front1

San Antonio approche de sa 20e aventure et son désormais fidèle Bérurier prend une part active à celle-ci.

Fais gaffe à tes os : Frank Luebig est dans la soupe. L’ancien bras droit D’Himmler que tout le monde croyait mort vient d’être reconnu par un spectateur lors de la diffusion au cinéma, avant le film, d’une bande d’actualité à propos d’un meeting aérien au Bourget. San Antonio reçoit l’ordre par « le vieux » son chef, de retrouver Luebig et de l’abattre. Avec pour seul indice le bout de film, San Antonio et Bérurier remontent jusqu’à un homme qui vient de passer sous un train. Chez lui, il semblait héberger quelqu’un, les indices récoltés mènent à Barcelone en Espagne. Ni une ni deux, le duo s’envole vers la capitale catalane et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils vont donner de leurs personnes...

Frédéric Dard prend lentement de l’assurance et du plaisir à faire vivre Bérurier en parallèle avec son Commissaire. Toujours dans l’espionnage, les deux hommes ont pour charge de retrouver un criminel de guerre et de l’abattre.

L’auteur s’amuse avec ses personnages, notamment dans les dialogues entre les deux héros et, par la même occasion, amuse le lecteur. De l’action, du suspens, des rebondissements, des dialogues savoureux, une fin de haute volée, cette aventure de San Antonio offre tout ce que l’on peut attendre d’un roman de Frédéric Dard.

Pour l’une des premières fois, si ce n’est la première, Bérurier n’est pas relégué au second voire troisième plan. Il devient un personnage à part entière, un partenaire sans équivoque du commissaire et apporte ses qualités (et ses défauts) à l’aventure.

Si les dialogues sont savoureux, l’auteur n’oublie pas d’émailler sa narration de quelques bons mots qui augmentent encore le plaisir du lecteur.

Le tout est bien mené jusqu’à un final surprenant.

Au final, si les aventures de San Antonio se révèlent à chaque fois, un refuge sûr pour un lecteur à la recherche d’un bon petit roman, ce « Fais gaffe à tes os » se situe dans le haut du panier de la première tranche des enquêtes du célèbre commissaire.