23 juin 2019

Les aventures de Harry Smithson

La littérature populaire française regorge d’un nombre impressionnant de textes issus de la plume d’auteurs mystérieux. Si c’est déjà le cas dans la littérature populaire de romans, cela l’est encore plus pour la littérature populaire fasciculaire et immensément plus encore pour la littérature populaire des journaux et magazines. Dans cet immense océan d’auteurs qui vécurent dans des profondeurs tellement abyssales que personne ne les identifia, mon épuisette à textes vient de repêcher « Les aventures de... [Lire la suite]

23 juin 2019

Jean Durand, détective malgré lui

Pierre Yrondy est un auteur mystérieux de la littérature populaire de la première moitié du XXe siècle principalement connu pour sa série policière humoristique « Marius Pégomas, détective Marseillais » et sa série d’espionnage « Thérèse Arnaud, espionne française ». Hormis ces deux séries publiées en 1934 et 1936, comportant, à elles deux, presque 100 épisodes on ne lui connaît que quelques pièces de théâtre et quelques romans. Parmi ceux-ci ne figurent pas « Jean Durand,... [Lire la suite]
23 juin 2019

5 ombres dans la nuit

« 5 ombres dans la nuit » est un épisode des aventures de Bill Disley, le reporter-détective anglais né de la plume de l’énigmatique J.A. Flanigham... Ceux et celles qui lisent régulièrement mes chroniques des livres que je dévore, ne sont pas sans savoir que je suis absolument fan de la plume de J.A. Flanigham, bien que je ne sache toujours pas qui se cache derrière ce pseudonyme (qui le sait, d’ailleurs ?). Certes, les plus passionnés de littérature populaire vous diront que derrière J.A. Flanigham se cache... [Lire la suite]
16 juin 2019

Le mystère du château de Gala

Poursuivons notre découverte des aventures (plus que des enquêtes) de Marc Jordan, le plus grand détective français, né d’une plume encore inconnue (que d’aucuns accordent à l’écrivain Jules de Gastyne) en 1907 avec le 7e épisode nommé « Le mystère du château de Gala ». Pour resituer la série « Marc Jordan » est la réponse française au succès des traductions de « Nick Carter » débarquée en France quelques mois auparavant. Ce fut la première incursion des Éditions Ferenczi dans le... [Lire la suite]
16 juin 2019

L'île de la Sorcière

Poursuivons les aventures de Marc Jordan, le célèbre détective, avec ce 9e épisode, « L’île de la Sorcière », qui fait suite directe au précédent, « Les cinq feux de la nuit ». Pour remettre la série dans son contexte, il me faut préciser que celle-ci naquit en 1907, de la plume d’un auteur inconnu, pour surfer sur le succès de la série américaine « Nick Carter », dont les traductions inondaient le pays depuis quelques mois. « Marc Jordan » fut l’occasion pour les éditions... [Lire la suite]
16 juin 2019

Les cinq feux de la nuit

« Les cinq feux de la nuit » est la 8e aventure de Marc Jordan, le célèbre détective français né d’une plume inconnue en 1907 pour concurrencer le succès de la Série Nick Carter, provenant des É.-U. et dont les traductions venaient d’inonder l’Europe par l’intermédiaire des éditions Eichler qui en avaient acheté les droits. Les aventures de Marc Jordan furent publiées par les éditions Ferenczi qui firent là leur première incursion dans le monde de la littérature populaire policière et littérature populaire... [Lire la suite]

02 juin 2019

La mort frappe au 3e rappel

Depuis le temps que je vous en parle, il me semble inutile de vous présenter, désormais, J.A. Flanigham, l'excellent auteur de littérature populaire qui sévit entre 1945 et 1959. D'ailleurs, le voudrais-je que j'en serai totalement incapable puisque l'on ne sait toujours pas qui se cachait derrière ce pseudonyme. La seule chose que nous a laissé l'écrivain est un grand nombres de textes policiers très inspirés du roman noir à l'américaine, disséminés dans diverses collections chez plusieurs éditeurs et faisant vivre, parfois,... [Lire la suite]
26 mai 2019

Les yeux dans la bouteille

Marcel Priollet est un auteur majeur de la littérature populaire à l’immense production dans des genres aussi variés que le roman sentimental, le roman policier, le roman d’aventures et le roman de science-fiction. Il œuvra à partir des années 1910 jusque dans les années 1950 que ce fût sous son nom ou sous divers pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll, René Valbreuse...) et chez divers éditeurs (Ferenczi, Tallandier, Fayard...) Quant à la part strictement policière de son œuvre, si... [Lire la suite]
12 mai 2019

L’œil de la caméra

Marcel Priollet, auteur majeur de la littérature populaire, est un écrivain que vous ne pouvez plus, désormais, ignorer, tant je vous en parle régulièrement. Si l’homme a alimenté de sa plume prolifique, les collections de romans sentimentaux et d’aventures, il n’en a pas oublié, les collections policières qu’il abreuva de nombreux textes signé de ses différents pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll, René Valbreuse...) ou de son nom. Parmi cette grande production, il est à noter deux séries... [Lire la suite]
12 mai 2019

La bague au doigt

Il est inutile, je pense, de revenir sur la personnalité de Marcel Priollet, auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire dont je vous ai déjà parlé à de multiples reprises pour ses nombreux ouvrages que j’ai dévorés. Je n’ai cessé de vous clamer tout le bien que je pensais de l’auteur pour ses deux séries policières « Old Jeep et Marcassin » et « Monseigneur et son clebs », et pour ses autres courts romans publiés sous divers pseudonymes (R.M. de Nizerolles, Marcel-René Noll, René... [Lire la suite]