29 août 2021

Une traversée mouvementée

En littérature populaire, comme en d’autres matières, les succédanés sont généralement copiés des succès d’années… précédentes. Oui, un peu d’humour, un bref jeu de mots, histoire que mon introduction liminaire (pléonasme) diffère quelque peu des précédentes que j’ai écrites à propos de la même série, de mêmes personnages, du même auteur. La série : « Mister Nobody – l’Homme au masque de satin », une série de 16 fascicules de 16 pages, double colonne, contenant des récits indépendants publiés à partir de... [Lire la suite]

22 août 2021

Le collier de lady Clayworth

Tous les écrivains du monde ne passent pas forcément à la postérité, même ceux qui écrivent beaucoup, même ceux qui vendent beaucoup, c’est le cas, notamment, d’un nombre considérable d’auteurs de la littérature populaire, notamment le fasciculaire, mais pas que. Au mieux, parfois, leurs textes et leurs personnages survivent tant que bien mal, mais rares sont ceux qui, non seulement, sont encore dans les esprits des lecteurs d’aujourd’hui, mais dont, en plus on connaît, en plus de leur bibliographie, un minimum de leur biographie. ... [Lire la suite]
22 août 2021

L'écluse du canal de Panama

José Moselli !!! Avoir tant écrit, avoir été tant lu, apprécié, voire adulé, pour disparaître par la suite, dans les nimbes de l’anonymat ! Quelle injustice, quelle erreur, quelle misère ! Alors, pour faire reconnaître cet auteur de littérature populaire né en 1882 et mort en 1941, surnommé « L’écrivain sans livre » du fait que l’entièreté de sa production fut destinée à des magazines jeunesses des éditions Offenstadt, je suis obligé de me répéter, ad nauseam, de résumer la vie et l’œuvre de l’auteur... [Lire la suite]
08 août 2021

Été pourri à Melun-Plage

J’aime découvrir de vieux auteurs… si anciens qu’ils étaient déjà morts depuis belle lurette avant même que mes parents n’aient eu la bonne idée de se fréquenter. D’autres fois, j’apprécie de faire la connaissance avec de jeunes auteurs. Jeunes de par leur carrière d’écrivain. Jeune, parfois, au point où je pourrais les appeler affectueusement « fiston » pour peu que j’apprenne à les connaître et à les apprécier. Cela ne me rajeunit pas, mais, heureusement, je fréquente peu de personnes et j’en apprécie encore moins. ... [Lire la suite]
01 août 2021

La maison des suicidés

Marcel Priollet, je vous en ai tant parlé que vous ne pouvez ignorer que cet homme fut un auteur de littérature populaire fasciculaire qui œuvra entre 1910 et 1960 et dont l’immense production s’étale dans des genres aussi variés que les récits d’aventures, jeunesse, fantastiques, dramatico-sentimentaux ou policiers. Sous son nom ou sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolle, Marcelle-Renée Noll), il alimenta de nombreuses séries fasciculaires contant les malheurs de jeunes... [Lire la suite]
20 juin 2021

Mystère autour d'un meurtre

Découvrir les aventures de Bill Disley, reporter détective du « Star Express » dans son intégralité n’est pas chose aisée. Pas aisé car, si le personnage eut le droit aux honneurs de deux séries éponymes… — « Aventures de Bill Disley » contenant, à partir de 1951, 12 titres de 128 pages. — « Nouvelles aventures de Bill Disley » où furent regroupés, à partir de 1955, 13 titres de 128 pages. … se délecter des « anciennes » aventures du journaliste... [Lire la suite]

13 juin 2021

Dans un château

Marcel Priollet (1884 - 1960), auteur de littérature populaire fasciculaire spécialisé dans les récits dramatico-sentimentaux et dans ceux policiers, bien qu’il ait également œuvré dans le fantastique et l’aventure. Entre 1910 et 1960, il écrivit un nombre considérable de textes et de séries sous son nom ou sous pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuse, R. M. de Nizerolles, Marcell-Renée Noll). Vers la fin des années 1930, il signe, sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll, la grande majorité des... [Lire la suite]
13 juin 2021

Le secret de la villa « Mon Rêve »

Allez, zou, revenons à Marcel Priollet, un auteur de littérature populaire fasciculaire que l’on ne présente plus, mais que je dois tout de même présenter malgré les nombreuses chroniques que j’ai faites sur ses différents récits. Marcel Priollet, alias René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll, est un auteur dont l’activité littéraire s’étend sur un demi-siècle entre 1910 et 1960. Durant ces cinq décennies l’auteur écrivit un nombre considérable de fascicules... [Lire la suite]
06 juin 2021

Les trois épouses de M. Flach

Marcel Priollet (1884 - 1960) fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la fin des années 1950. On doit à l’auteur de nombreuses séries fasciculaires dramatico-sentimentales du style « Mariée à quinze ans » ou « Accusé par sa fille » et bien d’autres. Mais, que ce soit sous son nom ou divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémières, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll…), il écrivit également de nombreux récits d’aventures, fantastiques et,... [Lire la suite]
09 mai 2021

Le drame au War-Office

  S’il n’est pas rare que d’anciens policiers finissent par écrire des romans policiers, on pourrait se poser la question de savoir si d’anciens espions se reconvertissent souvent, par la suite, en auteurs de romans d’espionnage. En la matière, je pourrais nommer Charles Robert-Dumas, un professeur d’allemand, décoré de la croix de Guerre en 1918, et fait chevalier de la Légion d’honneur en 1919. Il poursuivra alors sa carrière aux Renseignements et, lui qui écrivait depuis longtemps des contes pour enfants, se lancera... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,