01 août 2021

La maison des suicidés

Marcel Priollet, je vous en ai tant parlé que vous ne pouvez ignorer que cet homme fut un auteur de littérature populaire fasciculaire qui œuvra entre 1910 et 1960 et dont l’immense production s’étale dans des genres aussi variés que les récits d’aventures, jeunesse, fantastiques, dramatico-sentimentaux ou policiers. Sous son nom ou sous divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolle, Marcelle-Renée Noll), il alimenta de nombreuses séries fasciculaires contant les malheurs de jeunes... [Lire la suite]

20 juin 2021

Mystère autour d'un meurtre

Découvrir les aventures de Bill Disley, reporter détective du « Star Express » dans son intégralité n’est pas chose aisée. Pas aisé car, si le personnage eut le droit aux honneurs de deux séries éponymes… — « Aventures de Bill Disley » contenant, à partir de 1951, 12 titres de 128 pages. — « Nouvelles aventures de Bill Disley » où furent regroupés, à partir de 1955, 13 titres de 128 pages. … se délecter des « anciennes » aventures du journaliste... [Lire la suite]
13 juin 2021

Dans un château

Marcel Priollet (1884 - 1960), auteur de littérature populaire fasciculaire spécialisé dans les récits dramatico-sentimentaux et dans ceux policiers, bien qu’il ait également œuvré dans le fantastique et l’aventure. Entre 1910 et 1960, il écrivit un nombre considérable de textes et de séries sous son nom ou sous pseudonymes (Henry de Trémières, René Valbreuse, R. M. de Nizerolles, Marcell-Renée Noll). Vers la fin des années 1930, il signe, sous le pseudonyme de Marcelle-Renée Noll, la grande majorité des... [Lire la suite]
13 juin 2021

Le secret de la villa « Mon Rêve »

Allez, zou, revenons à Marcel Priollet, un auteur de littérature populaire fasciculaire que l’on ne présente plus, mais que je dois tout de même présenter malgré les nombreuses chroniques que j’ai faites sur ses différents récits. Marcel Priollet, alias René Valbreuse, Henry de Trémière, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll, est un auteur dont l’activité littéraire s’étend sur un demi-siècle entre 1910 et 1960. Durant ces cinq décennies l’auteur écrivit un nombre considérable de fascicules... [Lire la suite]
06 juin 2021

Les trois épouses de M. Flach

Marcel Priollet (1884 - 1960) fut un auteur majeur de la littérature populaire fasciculaire entre 1910 et la fin des années 1950. On doit à l’auteur de nombreuses séries fasciculaires dramatico-sentimentales du style « Mariée à quinze ans » ou « Accusé par sa fille » et bien d’autres. Mais, que ce soit sous son nom ou divers pseudonymes (René Valbreuse, Henry de Trémières, R. M. de Nizerolles, Marcelle-Renée Noll…), il écrivit également de nombreux récits d’aventures, fantastiques et,... [Lire la suite]
09 mai 2021

Le drame au War-Office

  S’il n’est pas rare que d’anciens policiers finissent par écrire des romans policiers, on pourrait se poser la question de savoir si d’anciens espions se reconvertissent souvent, par la suite, en auteurs de romans d’espionnage. En la matière, je pourrais nommer Charles Robert-Dumas, un professeur d’allemand, décoré de la croix de Guerre en 1918, et fait chevalier de la Légion d’honneur en 1919. Il poursuivra alors sa carrière aux Renseignements et, lui qui écrivait depuis longtemps des contes pour enfants, se lancera... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 avril 2021

Cadavres sur canapé

Les sœurs Bodin, Berthe et Blanche de leurs prénoms sont deux personnages nés de la plume de Jean-Pierre Ferrière en 1957. Cette année-là, J. P. Ferrière, né en 1933, est contacté par l’éditeur Frédéric Ditis qui, à la recherche de nouvelles plumes pour sa collection « La Chouette », l’a contacté après avoir lu une de ses pièces de théâtre. L’auteur écrit « Cadavres en soldes » une enquête mettant en scène deux sœurs septuagénaires qui cherchent à saboter le grand Bazar de l’immeuble d’en face, car le... [Lire la suite]
28 mars 2021

L'homme aux moustaches cirées

Comment évoquer Marc Jordan sans me répéter ? Difficile me direz-vous (surtout si vous avez lu mes 26 précédentes chroniques sur les 26 précédents titres de la série)… Marc Jordan est détective de la littérature populaire fasciculaire né en 1907 pour faire concurrence à son homologue américain, Nick Carter, dont les aventures traduites déferlaient sur toute l’Europe depuis mois. Nick Carter enquêtait depuis une vingtaine d’années outre-Atlantique et son succès ne se démentait pas (il vécut en tout plus de... [Lire la suite]
28 mars 2021

La main percée

Je ne cesse de répéter dans mes chroniques que la littérature populaire s’est, de tout temps, nourrie d’elle-même, soit en s’inspirant de récits, de styles, de formats, de personnages, soit en les clonant ou en les parodiant. Cette assertion n’a jamais été aussi vraie qu’avec la série « Marc Jordan ». Vraie, car les aventures de « Marc Jordan » sont totalement inspirées de celles de Nick Carter, un détective américain dont le succès perdura entre 1886 et les années 1950-1960. Vraie, car, en plus de... [Lire la suite]
28 mars 2021

Cadavres en vacances

Avez-vous remarqué comme, en vacances, il y a toujours des empêcheurs de tourner en rond ? Pas toujours facile de les admonester ni même de leur en vouloir, surtout quand ceux-ci sont morts… « Cadavres en vacances » est le second opus de la série « Blanche et Berthe Bodin » du romancier Jean-Pierre Ferrière, une série qui met en scène deux vieilles sœurs, Blanche et Berthe Bodin, des septuagénaires qui ont une fâcheuse tendance à toujours se trouver en présence de cadavres. La série compte... [Lire la suite]