13 décembre 2020

Le coffre-fort sanglant

« Le coffre-fort sanglant » est le premier épisode de ce qu’il serait convenu d’appeler « Les nouvelles aventures de John Strobbins » de José Moselli. Mais revenons aux sources ! José Moselli fut l’un des piliers de la littérature populaire française. Entre 1910 et 1940 (il est né en 1882 et mort en 1941), il ne cessa d’abreuver de nombreux magazines de ses histoires rocambolesques inspirées, en partie, de son passé de marin. Son immense production fut dont dirigée vers les journaux et les magazines... [Lire la suite]

22 novembre 2020

Le Maître de Ombres

Jean des Marchenelles, de son vrai nom Jean Dancoine, est un auteur de pièce de théâtre, de romans et de fascicules né près de Lille juste avant la Première Guerre mondiale et qui laisse, derrière lui, principalement des comédies de théâtre et les aventures du détective Francis Bayard, alias le « sphinx ». Bien qu’il fut également journaliste, éditeur et directeur de collections, c’est avant tout pour son œuvre policière autour de son détective récurrent qu’il m’intéresse. Si Francis Bayard n’est pas d’une... [Lire la suite]
22 novembre 2020

Un pied sur l'échafaud

« Un pied sur l’échafaud » est une aventure du détective Francis Bayard, alias le « sphinx », un personnage né de la plume de Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles est principalement connu pour ses comédies de théâtre et pour son personnage de Francis Bayard. De son vrai nom Jean Dancoine, est né en 1913 dans la région de Lille et y fut journaliste et éditeur. Francis Bayard a vécu au moins une quinzaine d’aventures, la plupart sous le format fasciculaire de 32 pages (moins de... [Lire la suite]
22 novembre 2020

La maison des deux folles

« La maison des deux folles » est une aventure du détective Francis Bayard, aussi surnommé le « Sphinx », de Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles, de son vrai nom Jean Dancoine, est un auteur qui se consacra beaucoup au théâtre pour lequel il écrivit nombre de comédies, seul ou à quatre mains avec Pierre d’Aquila. Mais l’homme œuvra aussi beaucoup pour la littérature populaire, notamment à travers les aventures de son personnage phare : le détective Francis Bayard. On retrouve ce... [Lire la suite]
22 novembre 2020

La morte en robe blanche

Continuons lentement la découverte des aventures du détective Francis Bayard, écrites par Jean des Marchenelles. Jean des Marchenelles est un auteur de littérature populaire, auteur de pièces de théâtre, et directeur de collections (regroupant généralement ses écrits). Si l’homme manie aisément l’humour, il écrivit également dans le genre policier et, pour cela, fit régulièrement appel au même personnage, le détective Francis Bayard. Si ce personnage vit, à partir de 1942, ses aventures regroupées au sein de la... [Lire la suite]
15 novembre 2020

Le Masque aux yeux rouges

Est-il encore besoin, de nos jours, de présenter l’auteur, H.-J. Magog ? Malheureusement, oui, donc, je m’y colle. H.-J. Magog, de son vrai nom Henri-Georges Jeanne est né en 1877 et mort en 1947. Il fut un écrivain majeur de la littérature populaire depuis le début des années 1910 et jusqu’à sa mort (même après, avec les rééditions). Il fut même, avant, auteur de pièces de théâtre et d’Opéra comique. Il écrivit énormément, dans les genres policier, aventure, sentimental, pour les collections fasciculaires de... [Lire la suite]

08 novembre 2020

Le gant rouge

« Le gant rouge » est la 23e enquête du grand détective Marc Jordan. « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective français » est une série de 62 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits indépendants d’environ 18 000 mots. Cette série est née en 1907 pour surfer sur le succès, depuis quelques mois, des importations en Europe et en France des aventures du détective américain Nick Carter qui passionnaient les foules dans son pays depuis près de... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Pépita la Rouge à Paris

Un petit résumé des épisodes précédents s’impose. La série « Marc Jordan, exploits surprenants du plus grand détective Français », plus communément appelé « Marc Jordan » (qui n’a aucun rapport avec le chanteur de boys band) fut créée en 1907 pour surfer sur le succès des traductions des aventures de Nick Carter, le détective américain qui ravissaient les lecteurs américains depuis 20 ans et dont les traductions venaient, quelques mois auparavant, d’inonder toute l’Europe par l’intermédiaire des Éditions... [Lire la suite]
01 novembre 2020

Le crime que j'ai commis

Mener une enquête sur un personnage de la littérature populaire fasciculaire peut s’avérer, parfois, aussi complexe que celles de la police sur des crimes commis. Certes, le résultat est moins capital, mais l’investigation peut se révéler tout aussi hasardeuse, pleine de rebondissements et de fausses pistes. Dans le cas du détective Francis Bayard, de Jean des Marchenelles, la démarche pourrait sembler aisée puisque l’auteur a mis en place une collection de fascicules titrée « Les aventures de Francis Bayard » intégrée à la... [Lire la suite]
01 novembre 2020

Un cadavre sur les bras

La littérature populaire fasciculaire policière (celle dont je raffole) regorge de personnages récurrents qui vivent leurs aventures, soit dans des collections dédiées (« Marius Pégomas, détective marseillais », « Le commissaire Benoit », « l’Agence Walton », « Marc Jordan », « Miss Boston »…) soit au milieu d’une collection plus généraliste (« Florac et La Glu », « Ned Burke », « L’inspecteur Vigeon »…) soit, se partageant entre collection généraliste et collection dédiée comme « Bill Disley » ou, dans le cas qui nous intéresse... [Lire la suite]