18 février 2018

L'armoire sans fond

Marcel Vigier, alias H. de Luray, est un auteur énigmatique, je vous l’ai déjà dit, je ne reviens pas dessus.  Florac et La Glu sont deux personnages récurrents de l’auteur, une sorte d’Auguste et de Clown blanc dans lequel Florac, le chef, joue le rôle de l’Auguste et La GLu, celui du Clown Blanc.  Effectivement, le premier est intelligent, perspicace, sérieux pendant que le second est plus fruste, drôle, physique et bougon. Les deux policiers de la Sûreté sont les héros de plusieurs titres dont « L’armoire... [Lire la suite]

11 février 2018

Le secret de la statue

Marcel Vigier est un auteur énigmatique (comme souvent dans la littérature populaire de l’époque), dont on ne connaît que quelques pseudonymes (H. de Luray et Jean du Valbenoit). Auteur de romans d’aventures, sentimentaux et policiers, c’est, comme toujours avec moi, à la production policière de l’auteur que je me suis intéressé. Mais, comme j’aime tout particulièrement les personnages récurrents, je me suis intéressé, cette fois-ci, à un duo. Florac et La Glu (alias Jean-Frédéric Pommier) sont deux détectives... [Lire la suite]
11 février 2018

Le collier d'ébène

Nouvelle enquête du duo de détectives Florac et La Glu, par Marcel Vigier. Je ne vous referais pas un topo sur Marcel Vigier, je n’ai malheureusement pas grand-chose à dire sur lui puisqu’on ne sait rien de l’auteur. Avec « Le collier d’ébène », le sympathique duo, Florac et La Glu, revient en forme : Le collier d’ébène : Le détective Florac et son élève La Glu sont chargés d’une enquête dans la demeure du marquis de Roquecourbe suite à l’assassinat d’une de ses filles durant la nuit. Celle-ci a... [Lire la suite]
Posté par seppuku à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 janvier 2018

Une fête qui finit mal

Jacques Bellême est un auteur assez énigmatique puisque l’on ne connaît de lui que quelques pseudonymes dont, le plus utilisé pour écrire des romans policiers, est H. R. Woestyn. C’est sous ce pseudo qu’il a beaucoup œuvré dans les différentes collections des éditions Ferenczi. Effectivement, nombreux sont les romans portant sa signature. Cette chronique portera sur l’un de ses titres : Une fête qui finit mal : Suite à un terrible concours de circonstances, le joaillier Salnave, pensant vendre à une cliente une... [Lire la suite]
30 juillet 2017

Société noire

Andreu Martin est un auteur catalan dont j’ai entamé l’ouvrage parce qu’il avait été publié dans la Série Noire et que je pensais, donc, qu’il n’écrivait qu’en français. Or, « Société noire », contrairement à mes lectures habituelles, n’a pas été écrit en français, mais a été traduit par la suite. Ma politique de lecture, depuis quelques années, est de ne lire que des textes écrits en français, car je suis adepte de l’aphorisme italien « Traduttore, tradittore » qui explique qu’un traducteur trahit toujours le... [Lire la suite]
02 juillet 2017

La momie rouge

José Moselli est un auteur populaire trop méconnu que j’ai déjà évoqué dans ma critique sur « John Strobbins ». Mais, José Moselli, ne s’est pas contenté d’écrire des séries ou des feuilletons, il a également écrit des romans-feuilletons tel celui qui fait l’objet de cette chronique : « La momie rouge ». La momie rouge : Ralph Gorse est réputé pour être l’un des meilleurs policiers des États-Unis. Aussi, quand le superintendant de la police reçoit une lettre anonyme pour lui... [Lire la suite]
13 juillet 2016

Mémoires et Aventures de Jack Holmès - N° 1 - Une Mystérieuse affaire de André BERGER

Rahhh ! Maximilien Heller en aura fait des émules, même si personne ne se souvient de lui et que ses émules sont, en fait, les émules de son clone anglais. En clair, pour résumer, Maximilien Heller est un personnage inventé par Henry Cauvain, ayant toutes les caractéristiques, avant l'heure, du Sherlock Holmes de Conan Doyle. Rahhh ! Sherlock Holmes en aura fait des émules... Nick Carter, Herlock Sholmes, Nat Pinkerton, Harry Dickson, Allan Dickson... et Jack Holmès. Car, si vous l'ignoriez, Jack Holmès fut un chef de la police... [Lire la suite]
21 avril 2013

Salut, mon pope !

Salut, mon pope ! : On a chouravé la Victoire de Samothrace. De quoi perdre la tête, nous aussi, les gars ! Heureusement que Pinaud se découvre des dons de Sherlock Holmes que personne n'aurait jamais soupçonnés. Malheureusement, ça ne lui servira pas à grand-chose, car il va lui arriver un drôle de turbin sur le territoire de la belle Hellène. Heureusement que je suis pote avec le destin et que Béru me tombe sur le poil au bon moment. Malheureusement, ça crache épais dans le secteur. Heureusement que Béru se découvre une... [Lire la suite]