09 août 2020

On a volé le secret de l'avion atomique

« On a volé le secret de l’avion atomique » est la 5e aventure de l’inspecteur Paul Barre. Ces aventures, au nombre de 8, se présentaient, en 1945 et 1946, sous la forme de fascicules de 16 pages contenant des récits d’un peu plus de 6 000 mots chacun, et publiés aux Éditions Populaires Monégasques. Une partie des textes est signée Michel Cory, probablement un pseudonyme de l’auteur Maurice Coriem, tandis que le reste n’est pas signé. L’inspecteur Paul Barre est un homme riche et... [Lire la suite]

02 août 2020

Un prince étrange

« Un prince étrange » est le 27e épisode de la série « Thérèse Arnaud, espionne française », une série de 64 fascicules de 32 pages, double colonne, contenant des récits d’un peu moins de 15 000 mots et publié à partir de 1934 aux éditions Baudinière. La série conte les missions, durant la première guerre mondiale, de Thérèse Arnaud, alias C. 25, la meilleure espionne du Deuxième Bureau, durant lesquelles elle doit contrecarrer les actions des agents de la Tiergarten, le service... [Lire la suite]
05 juillet 2020

Le numéro 32 s'est évadé

La littérature populaire fasciculaire compte un nombre incalculable de séries entre le début et la moitié du XXe siècle. Dans le seul genre policier, une liste exhaustive serait probablement impossible. Parmi cette ribambelle de textes issus de plumes d’auteurs aguerris, parfois devenus culte ou bien plus obscurs, voire totalement impossibles à identifier, on trouvera deux séries à la même dénomination : « Les enquêtes du commissaire Benoit ». Si l’une est développée par Gérard Dixe (un pseudonyme de... [Lire la suite]
14 juin 2020

La Vierge volée

« La Vierge volée » est la 10e aventure de Théodore Rouma, le gentleman cambrioleur, détective, justicier, créé par l’auteur Jean d’Auffargis. La série « Les extraordinaires aventures de Théodore Rouma » est initialement parue en 1946 aux éditions S.E.B.F. et est composée en deux salves d’une dizaine de fascicules de 24 pages contenant des récits indépendants d’un peu plus de 10 000 mots chacun. Derrière Jean d’Auffargis se cacherait un certain Maurice Laporte, créateur des... [Lire la suite]
23 février 2020

Un singulier nœud coulant

Est-il encore nécessaire de vous conter la genèse des aventures de Nick Carter, ce détective de papier américain qui révolutionna la littérature populaire de son pays, de l’Europe et de la France au même titre, ou presque, que son homologue anglais plus célèbre encore : Sherlock Holmes ? Je crains que oui. Aussi, faut-il remonter à la fin du XIXe siècle, en 1886, si mes souvenirs sont bons, pour découvrir la première trace de ce nouveau genre de héros. En effet, alors que la mode était encore au héros à... [Lire la suite]
02 février 2020

L'évasion de Languille

« L’évasion de Languille » est le 23e épisode de la série « Thérèse Arnaud, espionne française » née de la plume de Pierre Yrondy. Initialement, cette série est parue sous la forme de fascicules de 32 pages double-colonne contenant des récits indépendants d’environ 13 000 mots à partir de 1934 aux éditions Baudinière. Elle compte plus d’une soixantaine d’épisodes. Pierre Yrondy est un auteur assez énigmatique dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est qu’il fut directeur de... [Lire la suite]

18 août 2019

La tête d'un homme

On ne présente plus ni Georges Simenon, l’écrivain, ni le Commissaire Maigret, son personnage récurrent emblématique qui fit son succès. Je me contenterais alors de rappeler que le premier écrivit presque 200 romans et plus de 150 nouvelles et que le second est le héros de 75 de ces récits longs et 28 des courts. « La tête d’un homme » est la 5e enquête (dans l’ordre d’écriture, pas forcément dans l’ordre de l’édition liminaire) du fameux policier à la pipe et a été écrit en septembre 1931 (comme... [Lire la suite]
23 juin 2019

Loubard et Pécuchet

Poursuivons notre découverte (oui, je parle de moi à la troisième personne du pluriel, car je suis encore plus mégalomane qu’Alain Delon... et meilleur acteur) des auteurs français de la mythique collection « Série Noire » des éditions Gallimard, avec l’écrivain Michel Lebrun. Michel Lebrun, de son vrai nom Michel Cade, en plus d’écrivain, fut critique littéraire, scénariste et traducteur. Né en 1930, mort en 1996, il écrivit sous divers pseudonymes (Michel Lecler, Michel Lenoir, Pierre Anduz...), mais... [Lire la suite]
24 mars 2019

Le deuxième souffle

José Giovanni est un auteur auquel je ne m'étais pas encore confronté. Les romans de José Giovanni se placent souvent dans le milieu des malfrats, de la prison et, pour cause, l'écrivain savait de quoi il parlait puisqu'il a passé plus de 10 ans en prison, a été condamné à mort, a tenté de s'évader... Né Joseph Damiani, de parents Corses, il a un passé trouble difficile à cerner. Condamné à mort en 1948 pour extorsion de fonds et participation à un triple assassinat, il est également accusé d'entente avec l'ennemi durant la... [Lire la suite]
25 novembre 2018

Une révolte à la prison de Sing-Sing

Nat Pinkerton est un personnage littéraire né de la plume d’auteur(s) allemand(s) suite au succès de la série des Nick Carter, au tout début du XXe siècle. La série fût initialement éditée et distribuée par la même maison d’édition que les traductions des « Nick Carter », sous un format similaire (fascicule 32 pages, couverture avec bandeau rouge, dessin d’illustration) avec, pour différence, d’être édité en texte simple colonne, contrairement au double colonnage des Nick Carter. Les épisodes des Nat Pinkerton... [Lire la suite]