12 juillet 2020

L'écran révélateur

« L’écran révélateur » est un titre signé Marcel Priollet et initialement paru en 1927 sous la forme d’un fascicule de 32 pages dans la seconde série de la collection mythique « Le Roman Policier » des éditions Ferenczi avant d’être réédité, comme nombre de textes de cette collection, dans la collection « Police et Mystère » du même éditeur, en 1932, sous la forme d’un fascicule de 32 pages également. Marcel Priollet, il devrait être inutile de le présenter encore (du moins pour... [Lire la suite]

05 avril 2020

Le huitième pendu

Ceux et celles qui lisent mes chroniques (en espérant qu’il y en ait et que je n’écrive pas dans le vide), ne sont pas savoir que je suis un fervent amateur de littérature populaire. Les mêmes savent que, dans cette littérature populaire, mon goût ne se dirige que vers le genre policier. Enfin, ces quelques lecteurs de bon goût n’ignorent pas mon appétence pour les séries fasciculaires. Aussi, comme en plus d’être doués de qualités de jugement, je les crois également dotés d’une intelligence rare, je suis persuadé qu’en associant... [Lire la suite]
08 mars 2020

Meurtre au studio

« Meurtre au studio » est le 5e épisode sur 8 de la série « Stan Kipper, roi des détectives » de Léon Groc, parue vers la fin de la Seconde Guerre mondiale sous la forme de fascicules de 24 pages double-colonne contenant des récits indépendants d’environ 10 000 mots. Léon Groc (1882 - 1956), si le nom de l’auteur ne vous dit pas grand-chose, fut un journaliste et un écrivain de la littérature populaire. Si sa production fut un temps dirigée vers les récits patriotiques, à partir de... [Lire la suite]
15 décembre 2019

Billy-ze-Kick

Jean Vautrin est un artiste que l’on ne devrait pas avoir à présenter, du moins à toute personne ayant approchant ou dépassant le demi-siècle. Car, Jean Vautrin, de son vrai nom Jean Herman (1933 – 2015), est un des piliers de l’art populaire en général de ces 60 dernières années, que ce soit à travers ses contributions pour le cinéma ou pour la littérature. Effectivement, celui qui évoque pour beaucoup l’écrivain était également cinéaste, et c’est avant tout dans ce 7e art que l’homme a fait ses armes et pas... [Lire la suite]
03 novembre 2019

Coups de feu

Henry Musnik est un écrivain de langue française né au Chili en 1895 et mort en France en 1957. Il fut un immense pourvoyeur de la littérature populaire de son époque en produisant un nombre incroyable de textes courts, principalement pour les collections fasciculaires 32 pages d’aventures ou policiers pour divers éditeurs et sous de nombreux pseudonymes. Il a pour particularité d’avoir créé de nombreux personnages récurrents, plus nombreux, probablement, encore que son nombre de pseudonymes : Pierre Olasso,... [Lire la suite]
12 mai 2019

Darling Dollar

Et une découverte de plus, une ! Raf Vallet, sous ce pseudonyme qui ne paie pas de mine, se cache le journaliste et romancier Jean Laborde. Encore une fois, je parle de découverte alors que, sans le savoir, je connaissais déjà un peu l’œuvre de l’auteur à travers les adaptations cinématographiques de ses œuvres. Effectivement, « Le Pacha » avec Jean Gabin, est tiré de « Pouce ! » signé Jean Delion (un pseudonyme de l’auteur). « Mort d’un pourri » avec Alain Delon, est... [Lire la suite]

12 mai 2019

L’œil de la caméra

Marcel Priollet, auteur majeur de la littérature populaire, est un écrivain que vous ne pouvez plus, désormais, ignorer, tant je vous en parle régulièrement. Si l’homme a alimenté de sa plume prolifique, les collections de romans sentimentaux et d’aventures, il n’en a pas oublié, les collections policières qu’il abreuva de nombreux textes signé de ses différents pseudonymes (Henry de Trémières, R.M. de Nizerolles, M.R. Noll, René Valbreuse...) ou de son nom. Parmi cette grande production, il est à noter deux séries... [Lire la suite]
14 avril 2019

L'alibi

Alfred Mortier est un écrivain et journaliste né à Baden-Baden en 1865, naturalisé français en 1900 et mort à Paris en 1937. Il fut élevé à la distinction de Chevalier de la Légion d’Honneur en 1930 et je vais m’arrêter là sur sa biographie, car je n’en sais pas beaucoup plus et, comme toujours, je ne m’intéresse pas à la vie des artistes, seulement à leur œuvre. Question œuvres, Alfred Mortier est principalement connu pour des œuvres poétiques et théâtrales. Pourtant, en 1937, probablement juste avant sa mort, sort un... [Lire la suite]
24 mars 2019

Le deuxième souffle

José Giovanni est un auteur auquel je ne m'étais pas encore confronté. Les romans de José Giovanni se placent souvent dans le milieu des malfrats, de la prison et, pour cause, l'écrivain savait de quoi il parlait puisqu'il a passé plus de 10 ans en prison, a été condamné à mort, a tenté de s'évader... Né Joseph Damiani, de parents Corses, il a un passé trouble difficile à cerner. Condamné à mort en 1948 pour extorsion de fonds et participation à un triple assassinat, il est également accusé d'entente avec l'ennemi durant la... [Lire la suite]
10 mars 2019

Hôtel du grand cerf

Franz Bartelt est un auteur que, malgré une certaine notoriété et une longévité certaine, je ne connaissais toujours pas et, plus, dont je n’avais jamais entendu parler. C’est désormais chose faite avec « Hôtel du grand cerf », un livre qui m’est tombé dans les bras à un moment où je ne savais pas quoi lire, le meilleur moment pour que je me laisse tenter sans me renseigner. Découvrir un auteur par son dernier ouvrage n’est peut-être pas la meilleure façon de faire sa connaissance, mais admettons que cela est... [Lire la suite]